top of page

Qu'est-ce que le diabète de type 2 ?

Dernière mise à jour : 19 févr. 2021


D2 touche 90% des diabétiques, contre 10% pour D1 !

Le diabète de type 2 est un trouble du métabolisme glucidique se traduisant par une insulino-résistance des tissus cibles (foie, tissus musculaires et tissus adipeux) associée à une hyperglycémie chronique pouvant altérer à plus ou moins long terme, petits, moyens et grands vaisseaux de l'organisme ainsi que les nerfs.

2 conséquences :

  • Les cellules de l'organisme ne sont plus correctement approvisionnées en "carburant", c'est à dire en glucose.

  • Le sang reste concentré en glucose, les organes baignent dans un milieu trop sucré qui ne leur convient pas.

Diagnostic du diabète avec une simple prise de sang

  • "Glycémie à jeun" supérieure à 1,26 gr/L à 2 reprises = diabète

  • "Glycémie aléatoire" supérieure à 2 gr/L = diabète

  • Test HbA1c > 7% = diabète déséquilibré

  • Test de l'hémoglobine glyquée "normal"ou dosage HbA1c < 7% (reflète la moyenne des glycémies sur les 2 derniers mois)

  • Glycémie à jeun normale : entre 0,7 et 1 gr/L ou 4 à 5,8 mmol/L

  • Glycémie post-prandiale normale < 1,2 gr/L

Etiopathogénie du diabète de type 2

  • En phase digestive, une grande partie des aliments est transformée en glucose, cette molécule est censée apporter du carburant aux cellules de l'organisme.

  • Pour que le glucose pénètre dans nos cellules, l'insuline (hormone sécrétée par le pancréas) agit comme une "clé" activant la "porte" ou "récepteur" de nos cellules.

  • Contrairement au diabète de type 1, ici le pancréas sécrète encore de l'insuline, cependant nos cellules et notamment nos fibres musculaires y sont moins sensibles (on parle alors d'insulino-résistance des tissus cibles).

  • Nos cellules sont mal approvisionnées en glucose et manquent de carburant.

  • Le pancréas tente de compenser ce déficit en sécrétant davantage d'insuline, ce qui finit par l'épuiser. C'est ainsi, qu'on s'achemine progressivement vers un diabète insulino-requérant.

  • Vidéo explicative sur la glycémie : source INSERM


Causes et facteurs de risque de D2 :

  • Prédispositions familiales, génétiques

  • Age (prévalence adulte de 50 ans)

  • Alimentation déséquilibrée

  • Alimentation trop riche en sucres & produits sucrés

  • Alimentation trop riche en graisses saturées

  • Peu d'activité physique & sédentarité

  • Surpoids (IMC > 25 Kg/m2) ou obésité de type androïde (IMC > 30 Kg/m2) avec graisse viscérale localisée au niveau abdominal.


Luttez contre le surpoids et l'obésité !


  • Eviter les aliments types "fast-food" et "restauration rapide", les frites, les beignets, les sodas, les pizzas, les biscuits, le sucre, les produits sucrés, les biscuits apéritif, mais aussi le pain blanc, le pain de mie : produit ultra-transformé.

  • Limitez votre consommation d'aliments ou plats riches en graisses saturées (plats industriels, viandes grasses, fromages, produits laitiers sucrés (yaourts aux fruits ou aromatisés, crèmes dessert, liégeois, glaces, etc.) crème, beurre, fromages riches en matières grasses (> 45% MG), plats en sauce industriels, consommation d'alcool, etc.


Evitez les aliments types fast-food, restauration rapide, évitez de consommer des produits sucrés, des biscuits, des céréales du petit déjeuner, des confiseries, des viennoiseries, des sodas, des sauces industrielles, des jus de fruits...


Evitez de consommer des produits ultra-transformés, des plats cuisinés industriels, des sauces industrielles...


  • Limitez votre consommation de graisses saturées, favorisez des portions raisonnables (vos portions de fromage par exemple), préférez les viandes maigres, des produits "naturels" (exemple des laitages "nature"), se réserver des instants privilégiés, le week-end par exemple pour se faire plaisir tout en prenant soin de sa santé.


Des produits de qualité ? Oui, sans aucun doute, mais gérez au mieux votre consommation de sucres et de graisses saturées !!!

Les sucres et graisses saturées favorisent le surpoids, le développement du diabète de type 2 et augmentent le risque de développement de maladies cardiovasculaires (MCV)




Symptômes classiques de l'hyperglycémie surtout chez D1 (syndrome cardinal) car D2 est le plus souvent asymptomatique !

  • Sécheresse buccale

  • Soif intense (polydipsie)

  • Envie fréquente d'uriner (polyurie)

  • Polyphagie (faim)

  • Fatigue et maux de tête

  • Troubles de la vision

  • Asthénie (grande fatigue)



Objectifs

  • Un rééquilibrage alimentaire

  • Une perte pondérale si surpoids ; en effet le surpoids aggrave le diabète et ses conséquences sur la santé

  • Exclusion des régimes restrictifs déséquilibrés

  • Maintenir une glycémie normale

  • Limiter les hyperglycémies (glycémie à jeun > 1,26 gr/L)

  • Eviter les aliments à index glycémique élevé (IG > 70)

  • Favoriser les aliments à IG faible (IG< 55)

  • Eviter les aliments favorisant l'hypertension artérielle (HTA), la prise de poids ou les maladies cardiovasculaires (consommation de sel trop élevée et alimentation trop riche en graisses saturées favorisant l'augmentation du LDL-cholestérol)

  • Augmenter les apports en fibres alimentaires, et en antioxydants pour préserver sa santé et diminuer le risque de complications liées au diabète (légumes verts +++)

  • Favoriser l'activité physique qui régule la glycémie (au moins 30 minutes de marche rapide par jour)

  • Favoriser une bonne hydratation (1,5 à 2L par jour)

  • Eviter la consommation d'alcool surtout en dehors des repas

  • Eviter la consommation de boissons sucrées

  • Ne pas fumer








Comments


bottom of page